Journaux et encarts publicitaires ... La municipalité réfléchit sur le sujet

Publié le : 19 février 2010

Comme plusieurs municipalités au Nouveau-Brunswick, la municipalité de Bas-Caraquet songe à légiférer en matière de distribution de journaux et de sacs de circulaires sur son territoire.

Depuis longtemps les résidents de Bas-Caraquet s’impatientent de trouver des sacs de circulaires dans leur entrée de cour, dans la neige ou sous la pluie, déchirés par la souffleuse ou réduits en miettes par le chien. Régulièrement des citoyens demandent au conseil ce qu’ils peuvent faire.

Encore récemment à une réunion du conseil en janvier, les citoyens abordaient le sujet et des représentants de la CAPA sur place, notamment les délégués de la municipalités, Gilles Savoie et Daniel Lanteigne commentaient sur le sujet.

« On peut téléphoner sans frais à 1-800-332-3329 pour demander qu’ils cessent de livrer chez vous, je l’ai fait et ils n’ont plus le droit d’entrer dans ma cour » de dire Gilles Savoie bien fier de se faire respecter dans ses droits. Pour sa part, Daniel Lanteigne qui a déjà fait la distribution de ces circulaires affirmait que la compagnie est stricte et que « les circulaires doivent être déposées sur le perron près de la porte d’entrée! »

« Il n’est pas rare de voir ces sacs de plastique aux poubelles s’en même avoir été ouverts. C’est un gaspillage financier et écologique énorme » de dire un citoyen présent à cette réunion.

(extrait de l’Écho de Bas-Caraquet, février 2010)