Jusqu'à 10,7M$ pour le chantier naval à Bas-Caraquet

Publié le : 10 août 2010

(Bas-Caraquet,10 août 2010; 16 h 44)  Le premier ministre Shawn Graham et ses ministres Hédard Albert , Denis Landry et Rick Doucet étaient à Bas-Caraquet aujourd’hui pour annoncer un investissement de 10,7M$ dans le chantier naval de Bas-Caraquet.

Deux fonceurs, déterminés à réussir, Philippe Boucher
et Jacques Dugas avant l'annonce par le premier ministre
 
Le maire de Bas-Caraquet, Agnès Doiron était l’hôte pour cette annonce. Le maire de Caraquet Antoine Landry participait ainsi que Jacques Dugas président du Centre de construction, réparation et fabrication navales du Nouveau-Brunswick inc. Plusieurs membres du conseil municipal de Bas-Caraquet étaient présents sur les lieux tout comme plusieurs conseillers de Caraquet et le directeur général de la ville de Caraquet, Marc Duguay.

Des améliorations au chantier naval profiteront à la Péninsule acadienne et à la province. L'ajout d'un portique de transbordement pour bateaux d'une capacité de 600 tonnes et des améliorations aux infrastructures afin d'augmenter la capacité du chantier naval de Bas-Caraquet aideront à revitaliser l'industrie navale, à savoir la construction et la réparation de navires, dans la Péninsule acadienne. Le premier ministre, Shawn Graham, en a fait l'annonce aujourd'hui.

« Notre engagement à l'égard de ce projet d’infrastructure et de portique de transbordement permettra de créer des emplois et d'accroître la capacité du chantier naval de Bas-Caraquet en matière de construction et de réparation de navires, a déclaré M. Graham. L'investissement dans le chantier naval de Bas-Caraquet fait partie des mesures prévues dans le plan de notre gouvernement intitulé Plan d'action pour l'autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick. »

M. Graham a annoncé que le gouvernement provincial est prêt à investir jusqu'à 10,7 millions de dollars dans le projet si une étude d'impact environnemental de longue durée donne des résultats favorables.

« Je suis heureux de l'appui du gouvernement provincial dans ce projet de relance de l'industrie navale à Bas-Caraquet, a affirmé M. Dugas. L'achat et l'installation d'un ber cavalier de 600 tonnes permettront non seulement de sortir et mettre à l'eau des bateaux jusqu'à 75 mètres (250 pieds) aux fins de réparation, de construction ou d'inspection; mais surtout, inscriront la province dans de nouveaux créneaux de marchés en construction et réparations navales. Cet investissement judicieux du gouvernement provincial aura des retombées économiques importantes pour toute la Péninsule acadienne et la province du Nouveau-Brunswick. »

Le projet comprend l'achat et l'installation d'un portique de transbordement pour bateaux de même que la construction d'un nouveau quai de mise à l'eau en U adapté au portique.


Des retrouvailles pour le maire qui avait déjà
accueilli le premier ministre le mois dernier
pour une première annonce d'aide financier
 

Arrivée du premier ministre et de ses ministres Hédard Albert, Denis Landry
et Rick Doucet acueilli par le maire de Bas-Caraquet, Agnès Doiron
 
Agnès Doiron a été la première à prendre la parole


Le député et ministre de Caraquet était bien heureux
de présenter le premier minsitre à la foule réunie



Le président du Centre de construction, réparation
et fabrication navales du Nouveau-Brunswick inc.
ÀJacques Dugas était particulièrement ému au début
de son discours alors qu'il rappelait le rôle important
que son père Stan Dugas avait joué dans
le développement de l'industrie de la construction navale.
 

On reconnaît dans l'ordre habituel: le premier ministre Shawn Graham,
le maire de Bas-Caraquet Agnès Doiron, le maire de Caraquet Antoine Landry
et le président Jacques Dugas.
 

Philippe Boucher, Rick Doucet et Denis Landry.