Camille Bouchard Bloggue et twitte à partir de Lamèque où il participe à Un écrivain, une communauté.

Publié le : 12 octobre 2010

( Lamèque, 11 octobre 2010; 9h34) Écrivain en résidence à Lamèque faisant parti du formidable programme un écrivain, une communauté... Camille Bouchard semble heureux dans sa nouvelle ville.

Depuis quelques jours Camille Bouchard est arrivée à Lamèque et dans son blog personnel il commente ses premières heures dans notre région.


Camille Bouchard, écrivain

Camille Bouchard est né à Forestville, au Québec, en 1955. Il a longtemps vécu sur la Côte-Nord et habite désormais dans la région de Québec.

Auteur de plus d'une cinquantaine de romans, il est récipiendaire de nombreux prix littéraires dont le plus prestigieux prix canadien — Prix littéraires du Gouverneur-général du Canada — pour lequel il a été lauréat en 2005 et finaliste en 2008. Certaines de ses oeuvres apparaissent également sur des listes de sélection internationale, entre autres, l'éminente White Raven's International List.

En 2010, il a été Président d'Honneur du Salon du livre de la Côte-Nord à Sept-Îles.

Le premier texte de Camille Bouchard est paru  il y a plus de 30 ans (1978) dans la revue Requiem (aujourd'hui Solaris). Son premier roman pour les adolescents a été publié en 1986 et son premier titre grand public en 1998.

Passionné par la découverte de l'Amérique et par les conflits qui opposèrent conquérants et autochtones au cours du XVIe siècle, il se consacre depuis 2007 à de nombreux romans traitant de cette période.

Vivant désormais de sa plume, Camille Bouchard alterne avec un égal plaisir entre les textes grand public, les romans pour adolescents et les contes pour enfants.
(extrait de www.camillebouchard.com/ )


Commentaires sur son oeuvre
Passionnant et audacieux!  S. Sarfati, Radio-Canada

Fort, riche, intense!  M. Ross, Radio-Canada

Merveille!  R. Boisvert, Vivrélire

Titre incontournable!  C. Mattheau, Lurelu

Histoire exceptionnelle!  G. Desroches, Le Devoir

Écriture qui a du génie!   O. Kamga, Ici-Montréal

Raffinée.  C. Chabot, L'Oie blanche

Petit bijou!  A. Michaud, Le Devoir

Un délice!  S.-O. Champagne, Lurelu

Enlevant!  C. Chabot, L'Oie Blanche

Formidable, incontournable!  L. Chevrier, Terre de chez nous

Magique!  C. Martin, Temps-Tôt

Émouvant! S. Pouliot, Le Devoir

Remarquable don de conteur!  S. Péan, Radio-Canada

Suspense formidable!  G. Desroches, Le Devoir
 
Efficace!  B. Campion, Le Devoir

Captivant!  L. Marquis, Lurelu

Texte solide!  G. Desroches, Le Devoir

Superbe et dépaysant!  Communication-Jeunesse

Intelligent!  S. Pouliot, Le Devoir

Saisissant!  L. Turgeon, Planète Québec

 

Extrait du blog de l’auteur
Un écrivain, une communauté

Ce soir, j'ai fait une présentation à Lamèque pour un auditoire adulte. Il y avait drôlement longtemps que je m'étais adressé à un autre public que les jeunes.

Je suis toujours très inquiet quand on me propose des allocutions devant une assistance libre ou non de venir. Je me suis déjà retrouvé devant une auditoire de... une personne. Je ne le prends pas personnel, car à moins d'être une grosse vedette de la littérature, il est rare que le romancier (ou la romancière, hein, Martine et Andrée?) attire un public nombreux.

Une fois, à une bibliothèque du Saguenay-Lac-Saint-Jean, j'avais réussi le tour de force de rassembler entre 11 et 15 personnes (me souviens plus du nombre exact).

Alors, ce soir, j'ai été vraiment très surpris de me retrouver face à... 27 personnes !!! Oui, oui, c'est vrai de vrai de réel (ça vous en bouche un coin, hein, Andrée et Martine?).

Il faut dire qu'à Lamèque, les gens sont friands de littérature. De plus, je participe à une  expérience (la première du genre) visant à jumeler une communauté avec un écrivain (Projet : Un écrivain, une communauté). On a considéré que mon travail (notamment ma série sur les pirates) correspondait à l'esprit du slogan des îles de Lamèque et Miscou : Deux îles, mille trésors.

Je vous en reparlerai un peu plus en détails demain, car je suis invité par la Ville pour dîner et j'aurai droit à une visite guidé de 2 heures pendant lesquelles je ferai le tour des îles.

Vous êtes jalouses, hein, Martine et Andrée?