L’ Ensemble vocal du Couvent  Jésus-Marie de Lamèque

Publié le : 26 septembre 2008

C’est dans un esprit de retrouvailles que le prestigieux « Ensemble vocal » des années 60 du Couvent Jésus-Marie de Lamèque se réunit à Lamèque du 3 au 9 juillet pour renouer les liens, chanter les souvenirs et préparer un concert.

La directrice, Sœur Pauline Saint-Hilaire, autrefois Mère Sainte-Thérèse du Carmel, et l’accompagnatrice de l’époque,  Dina Haché Martin originaire de Miscou, sont enthousiastes de revenir à Lamèque pour cet événement mémorable.

Une fois les émotions des retrouvailles dissipées, l’Ensemble vocal se mettra au travail au rythme de quatre heures de répétition par jour pour les cinq jours d’activités publiques. En plus du concert présenté à la Salle Mathieu-Duguay, le dimanche 9 juillet à 19 h, l’Ensemble vocal animera la messe dominicale à l’église Notre-Dame-des-Flots de Lamèque ce même dimanche 9 juillet à 11 h 15.  Mathieu Duguay, premier accompagnateur de l’Ensemble vocal, sera à l’orgue pour cette célébration.

Rappelons que l’Ensemble vocal dirigé par Mère Ste Thérèse du Carmel, aujourd’hui Sœur Pauline St.-Hilaire, de 1961 à 1965 s’est toujours vu accordé la plus haute note au Festival de musique du Bas-Gloucester ainsi que la plus haute note au Festival du N.-B. à St-Jean en 1963. L’année suivante, en 1964, l’Ensemble vocal fut invité à participer à l’émission télévisée de Radio-Canada « l’Heure du Concert ». Pour l’occasion, ils étaient accompagné de l’orchestre de chambre de l’Université McGill. Les membres de l’ensemble se rappellent toutes du directeur de l’époque, le réputé Alexander Brott.

Toujours en 1964, l’Ensemble vocal a représenté le N.-B. dans le cadre des fêtes du Centenaire du Canada à Ottawa. Pendant cette période, le groupe a réalisé une douzaine d’émissions radiophoniques pour les réseaux français et anglais des Maritimes et pour le réseau national à l’émission  « Chorale du Canada Français » en plus de présenter de nombreux concerts dans la région.

Le volet musical fait partie intégrante de la mission éducative de la Congrégation des religieuses de Jésus-Marie.  À Lamèque, Sœur Pauline a inculqué le goût de la belle musique. Le programme de musique du Couvent Jésus-Marie de Lamèque des années 50 et 60 a été pour plusieurs, le tremplin pour une carrière musicale. Entre autres,  Dina Haché Martin, Pauline Haché, Sœurs Gabrielle et Annette Haché  ont fait carrière dans l’enseignement de la musique et du chant. De plus, Rose-Marie Paulin a fait partie de différents chœurs importants de la région de Québec et Rosemarie Landry, originaire de Caraquet et à l’époque pensionnaire au Couvent de Lamèque, a fait une carrière internationale en chant. Plusieurs autres membres du groupe ont continué à chanter dans des chorales de leur région, la chorale Sormany de Lamèque en compte quelques-uns.

Voici ce que Mathieu Duguay, également un produit du programme musical du Couvent de Lamèque et ancien élève de Sr. Pauline avait à dire à ce sujet :  « Sous la maîtrise de Sœur Pauline St-Hilaire rjm, l’Ensemble vocal du Couvent Jésus-Marie de Lamèque s’est acquis une renommée fort enviée parmi les ensembles vocaux au pays. Rigueur, musicalité, sensibilité, justesse et répertoire varié, voilà quelques-unes des qualités que l’on retrouve à l’audition de cet ensemble remarquable. On peut, sans hésiter, comparer ces voix aux meilleurs ensembles européens, tant la qualité et le niveau musical est impressionnant. Ici, que de l’excellence, autant dans le répertoire classique que dans la musique folklorique et plus légère. Pas étonnant qu’elles aient rafflé tous les prix accessibles à l’époque. Un ensemble à écouter en solitaire et à réécouter encore….et encore! »

Les billets pour le concert du dimanche 9 juillet sont disponibles au restaurant Au P’tit Mousse et au Dépanneur Lamèque. C’est à ne pas manquer!

(extrait de l'Écho de Lamèque)