L'Escale des Jeunes gagne le premier prix

Publié le : 21 mars 2012

( Bas-Caraquet, 21 mars 2012; 13h11) Des activités de tout genre auront lieu afin de témoigner de la fierté de la langue française et de la diversité culturelle acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick.

 

Notre école, l’Escale des Jeunes, remportait le premier prix au niveau du District scolaire 9 pour son film sur l’intimidation.

Si l’an dernier le thème était : Une langue qui voyage, une culture qui se partage. Voilà que cette année le thème est : Elle coule dans mes veines, ma fierté acadienne !

Faisant appel du lundi 19 mars au vendredi 23 mars à toute l’imagination et à toute la fierté des élèves pour laisser paraître leur fierté acadienne. Visitez le site officiel de la 23e Semaine provinciale de la fierté française à http://www.gnb.ca/0000/spff/accueil.asp

Historique
En 1989, le secteur francophone du ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick se dote d'une stratégie qui vise à élargir les relations avec ses principaux partenaires en les associant à une activité spéciale. Étant donné le besoin constant de promouvoir auprès des jeunes francophones de la province la langue et la culture françaises, le ministère choisit de créer la Semaine provinciale du français en tant que moyen de ralliement.

Au début, la semaine se tenait au mois d'avril. Puis, il a été décidé de tenir l'événement de manière à ce qu'il coïncide avec le 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie.

Toute l’année scolaire, on devrait parler et écrire avec fierté en français. Le dynamisme de la culture acadienne et francophone ainsi que celle de la langue française au Nouveau-Brunswick est un riche héritage qui donne à notre belle province son caractère unique et envié de plusieurs.

En compagnie de Claudie Racicot, représentante des élèves
de son école, le directeur Alain Bissonnette reçoit du
conseiller au CED, gilles gagné, une plaque commémorative
décernée à l’école dans le cadre de la Semaine de la Fierté Française.

 

Tous les élèves et les enseignants de l’Escale des Jeunes entourent
Claudie Racicot et leur directeur, Alain Bissonnette au moment de
recevoir le Premier prix au niveau du District 9.