Le dossier prioritaire des Dames d?Acadie de Bas-Caraquet en 1999

Publié le : 26 septembre 2008



PHOTO :  trois femme dont SYlvie Chiasson
BDV  De gauche à droire, Marie-Claire Lanteigne (vice-présidente), Sylvie Chiasson (présidente) et Marie Josée Légère, (secrétaire).


Le cercle des Dames d’Acadie de Bas-Caraquet entend piloter un projet de maison de transition pour femmes violentées dans la région.
La présidente du cercle, Sylvie Chiasson, souligne que son organisme a discuté de la question à plusieurs reprises au cours des derniers mois et est maintenant prêt à soumettre le projet aux autres cercles de la région.
«Nous allons inviter les cercles de Caraquet et de Bertrand d’ici mars à nous rencontrer pour discuter du projet. Nous faisons d’ailleurs de ce projet notre priorité pour 1999», explique Mme Chiasson.
Selon la présidente du cercle de Bas-Caraquet, il existe un besoin pour une maison de transition dans la région de Bas-Caraquet / Caraquet / Bertrand.
«Les femmes d’ici qui ont besoin des services d’une maison de transition doivent aller à Tracadie-Sheila. Nous croyons qu’un tel service devrait être présent et disponible plus près d’ici et notre organisme est intéressé à piloter la mise sur pied d’une maison de transition», dit-elle.
Les prochaines activités du cercle local seront une randonnée dans un camp et un souper de la St-Valentin le 18 février ainsi qu’un brunch de la Journée de la femme le 8 mars. Toutes les femmes de Bas-Caraquet sont invitées à participer à ces deux activités et à devenir membres du cercle en communiquant avec Mme Chiasson au 727-3988.
20e anniversaires
Le cercle de Bas-Caraquet a par ailleurs récemment célébré ses 20e anniversaires de fondation et d’incorporation. Le cercle a été fondé le 18 janvier 1979 et incorporé le 5 février 1979.
Ces anniversaires ont été officiellement célébrés le 19 décembre dernier dans le cadre d’un souper et d’une danse de Noël.
«Nous avons profité de l’occasion pour offrir des fleurs aux anciennes présidentes comme signe de reconnaissance pour leur travail. La présidente de la fédération, Bernice Chiasson, ainsi que des représentantes des cercles de Shippagan, Bertrand et Paquetville étaient également présentes», indique Mme Chiasson qui préside le cercle de 35 membres depuis 1997.
Les autres membres de l’exécutif du cercle de Bas-Caraquet sont Marie-Claire Lanteigne (vice-présidente), Marie Josée Légère (secrétaire) et Linda LeBouthillier (trésorière).

(extrait de L’Écho de Bas-Caraquet)