506 727-4749

Les grands dossiers de l'automne

Publié le : 8 octobre 2015

Toutes personnes résidentes du Haut-Madawaska entendra parler et pourra se prononcer sur ces grands enjeux de l'automne 2015.
 
Je parle de l'avenir de nos communautés. Seules ou regroupées ou partiellement regroupées voilà autant d'option que seront sur la table de discussion. Des rencontres d'information auront lieux. Des échanges de points de vue harmonieux devraient aussi avoir lieux. En respectant le droit de paroles et de penser des autres on devrait passer à travers cette période sans trop de difficulté.
 
Si j'en parle dans ma chronique, aujourd'hui, c'est que je sens que c'est important pour toi, ta famille, tes voisins, tes amis. Pour ma part je n'ai pas un mot à dire sur ce sujet sinon que par mes fonctions je l'ai vécu à distance dans plusieurs régions du Nouveau-Brunswick.
 
Une chose m'est apparue claire depuis le temps. C'est dans la façon de faire les choses qu'on réussi à bien s'entendre et trouver un arrangement qui convient à tout le monde. Partout où un individu ou un groupe a essayé de forcer la main aux autres ça n'a pas marché. Partout où il y a eu de l'écoute des autres et du respect ça fonctionne très bien. 
 
Partout, l'écho a joué son rôle durant la période de préparation et après les regroupement. Et partout l'utilité de l'écho s'est fait sentir en INFORMANT les populations des développements, des projets et des ententes.
 
Un autre gros dossier pour tout le Haut-Madawaska sera la réflexion sur l'avenir de l'école Ernest-Lang… pas seulement une école de St-François. Mais bien, une des écoles du Haut-Madawaska! Si on ferme à St-François… l'étape logique, dans cinq ans, dix ans ou plus sera de fermer ailleurs. Qui peut prétendre que ça n'arrivera pas?
 
Si j'avais un conseil à donner aux parents. Avec les conseillers scolaires ne parlez que d'éducation… d'éducation… et d'éducation pas de briques, de ciment, de transport, etc. Les conseils scolaires sont là pour s'assurer que les élèves apprennent, soient éduqués et réussissent bien. C'est le but de l'école.
 
Bon automne gens du Haut-Madawaska.