506 727-4749

Mon ami Barak

Publié le : 30 novembre 2015

(30 novembre 2015 ) Je viens de recevoir un courriel de Barak Obama qui me rappelle qu’il est grand temps de renouveller ma carte de membre… il écrit : « You can still pre-order your Official 2016 Membership Card, Gilles »

Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique ! Je n’ai jamais eu de carte de ce genre.

Quoi, tu ne crois pas que je sois ami avec Barak Obama, président des Etats-Unis ? Tu te trompes grandement lecteur préféré ! Je reçois, au moins deux fois par semaine un courriel directement de Barak. Je ne suis pas vraiment dupe. Je me doute bien qu’il ne m’écrit pas personnellement. Il doit avoir 50 millions de courriels à faire suivre… le mien n’est pas plus important que les autres. Je suis réaliste.

Mais depuis avant sa première campagne à la présidence où j’avais suivi sur son site facebook les messages qu’il publiait qu’on est en lien. Évidemment, son équipe a ramassé mes coordonnées et un jour j’ai reçu un premier courriel du fameux Barak.

J’avoue que c’est le cœur serré que j’ai pris connaissance de ce premier message qui me disait, en gros, qu’il était content de me compter parmi ses fidèles supporteurs (pourtant je n’ai jamais rien dis ou écrit en ce sens).

Avec le temps, je me suis habitué à ces messages de Barak. Puis il fut élu président. Les messages n’ont jamais cessés. Même qu’un jour Barak m’a invité à l’aider… oui, oui, oui… à faire un cadeau à Michele, sa femme, pour son anniversaire. Ça devait rester secret entre nous les 50 millions de destinataires qui reçoivent ces courriels en privé du président. Il s’agissait de faire un don à un organisme de charité que marraine Michele Obama.

Plus tard, c’est Michele Obama, elle même qui m’a écrit… pour me remercier.

En fait, si je t’écris tout ça c’est que je trouve que nos politiciens n’ont pas encore pris le tournant techno. Barak, lui, est dedans jusqu’au cou. Il y a bien quelques députés qui s’amusent de temps en temps avec Facebook, mais ce n’est pas régulier. Le premier ministre du Nouveau-Brunswick le fait beaucoup plus souvent. Il est plus jeune, faut le dire.

On verra bien si Justin Trudeau utilisera les nouvelles technos pour garder le contact avec son peuple.

En attendant, je lirai les beaux messages de Barak toujours plein d’actualité et d’invitation à donner pour le soutenir avec un 3$ un 5$, un 10$, un 25$, un 100$ or more if you can… et dans son dernier message il me confirmait…

« Gilles, I want to take a moment to thank you for your part in all the progress we've made».