Entrevue de L?Écho avec le maire Jean O. Lanteigne

Publié le : 26 septembre 2008


Juste après la réunion publique du conseil, le maire Lanteigne accordait une entrevue à L’Écho sur les principales tâches qui attendent le conseil en 2003.

La grue
Le maire Jean O. Lanteigne reconnaissait en entrevue avec l’Écho que la grue d’une capacité de 150 tonnes n’a jamais été de taille pour faire le travail. En place depuis plusieurs années, elle avait été achetée malgré le fait que les experts d’alors suggéraient qu’il fallait une machine de plus de 200 tonnes. Quand on sait que Shippagan recevait une grue d’une capacité de 250 tonnes l’an dernier, il faudrait que nous (Bas-Caraquet) soyons aussi bien equipés. «Nos bateaux s’en iront-ils tous à Shippagan?» s’interrogeait le maire. C’est ainsi que le maire Lanteigne acquiesçait à la suggestion du conseiller Friolet qu’une rencontre ait lieu avec le ministre et les hauts-fonctionnaires pour doter le quai de Bas-Caraquet d’un équipement adéquat ce qui serait conséquent avec la vocation industrielle du Village. Plusieurs bateaux ont été construits à Bas-Caraquet. C’est à Bas-Caraquet qu’on peut faire la réparation. C’est ici qu’est Bas-Caraquet Yacht. L’expertise est ici, il faut protéger ces acquis.

Les chalets
Une autre importante étape était franchie dans le projet des chalets. Plusieurs arrêtés municipaux ont franchi la troisième lecture, une obligation légale importante, qui ouvrira la porte à aller encore plus loin dans ce projet. C’est ainsi, qu’en entrevue avec le maire, ce dernier s’est montré très confiant qu’on verra les chalets en place l’automne prochain.


Les dossiers de 2003
Outre les chalets et le phare à la plage municipale, Jean O. Lanteigne confiait à L’Écho que le projet d’un corps de pompiers unique représentait l’un des grands dossiers de l’an 2003 pour Bas-Caraquet. Des rencontres, éventuellement avec nos pompiers, permettront d’établir la façon de faire cet amalgame des deux corps de pompiers, celui de Bas-Caraquet et de Caraquet, pour maximiser l’efficacité et l’équipement.

Un autre projet important pour l’avenir de Bas-Caraquet est l’implication de la municipalité dans la Corporation du Grand Caraquet. « Il y a une véritable perspective de création d’emplois dans ce projet» disait le maire.

La Bibliothèque.
Cette année, la bibliothèque devrait voir sa surface augmentée afin de répondre aux besoins des utilisateurs. Il est prévisible qu’une plus grande bibliothèque pourrait offrir plus de services et par le fait même augmenter son achalandage.


La finition de la Plage municipale
Les membres du conseil chercheront en 2003, nous disait le maire Lanteigne, à trouver les 200,000$ nécessaires pour compléter les installations à la plage municipale qui devrait devenir un attrait touristique important dans la stratégie de développement touristique de la région de Caraquet. Boutique de souvenirs, boutique de location et jeux pour les enfants et agrandissement du stationnement sont au programme de l’année, toujours selon le maire Lanteigne.

(extrait de L’Écho de Bas-Caraquet, février 2003)