506 727-4749

Angèle, on gèle

Publié le : 9 février 2017

(1er février 2017 ) On s’est toujours dit la vérité, toi et moi!

Aujourd’hui, j’ai un peu de difficulté à

écrire ce billet juste pour toi. Même si je

pense fort à toi, que je me concentre pour

te parler… je cherche mes mots. Je n’ai en

tête que mes autres lecteurs, « là-bas dans

le noir » comme dirait la chanteuse Dalida…

C’est que le verglas qui vient de frapper

la moitié des acadiens du Nouveau-

Brunswick m’obsède. Ils ont été et sont

nombreux à vivre cette misère. Le froid, la

noirceur, le manque de communication,

le manque d’essence, le manque d’eau, le

manque de nourriture chaude, le manque

de tout. C’est une grosse

misère humaine… et il m’est difficile de

t’écrire avec des mots joyeux au point de

te faire rire.

Tu m’excuseras. J’ai le coeur un peu à

l’envers. Je pense aux enfants aussi qui

vivent quelque chose qu’ils ne comprennent

pas. Je pense aussi aux grandparents

qui ne veulent pas déranger, qui

ne veulent pas sortir de leur maison, qui

minimisent leur peur et leur détresse. Je

ne peux faire autrement que de penser à

toutes ces personnes. Aux bénévoles si

impliqués.

Tu m’excuseras de m’appuyer sur toi

pour exprimer ma peine. Je ne veux pas

t’accabler, juste de faire part de mon

vécu… comme lorsque je te partage mes

fous rires… aujourd’hui je voudrais te

partager mes pensées.

Je pense aussi aux animaux qui ne

comprennent vraiment rien. Mes trois

chats n’aimaient pas vraiment se retrouver

prisonnier dans mon bureau pendant

5 jours. Le plus vieux, MiniGrey, nommé

ainsi parce que ma femme aime cette

série télévisée (Dr Grey), lui était en

panique. Beaucoup plus colleux que

d’habitude. Les deux autres aussi étaient

en manque de chaleur, tout court, mais

aussi de chaleur humaine.

Dans tout ça, il en est sorti du bon. D’un

bout à l’autre de la province les gens se

sont appuyés. La solidarité était formidable.

Cette collaboration humaine était édifiante.

Enfin, merci de m’avoir lu jusqu’au

bout. À la prochaine pour rire.