Avec 3 autres municipalités, Tracadie-Sheila reçoit sa part de la taxe sur l'essence

Publié le : 26 septembre 2008


Agnès Doiron, maire de Bas-Caraquet; Victor Boudreau ministre des Finances du Nouveau-Brunswick et au centre le député fédéral de Tobique-Mactaquac, Mike Allen; le maire de Tracadie-Sheila, Aldéoda Losier et le conseiller municipal de Ste-Marie-St-Raphaël, Louis-Paul Savoie.



La Ville de Tracadie-Sheila de même que les municipalités de Bas-Caraquet, Grande-Anse et Sainte-Marie-Saint-Raphaël, apporteront des améliorations essentielles à leur infrastructure locale après avoir touché leur premier paiement dans le cadre de l'Entente Canada - Nouveau-Brunswick sur le transfert des recettes tirées de la taxe fédérale sur l'essence et du Fonds complémentaire provincial pour le transfert de la taxe sur l'essence.

L'annonce a été faite à l'hôtel de ville de Tracadie-Sheila le mercredi 9 juillet dernier, par le ministre des Finances, Victor Boudreau, et le député fédéral de Tobique-Mactaquac, Mike Allen.

Les premiers versements du Fonds de la taxe sur l'essence que recevront ces municipalités du Nouveau-Brunswick totaliseront 684 754 $. Les fonds serviront aux municipalités afin de réaliser des projets d'infrastructure durable sur le plan de l'environnement visant notamment les réseaux d'alimentation en eau, le traitement des eaux usées, les systèmes énergétiques communautaires, ainsi que les routes locales et les ponts.

La province du Nouveau-Brunswick recevra 116,1 millions de dollars du FTE entre 2005 et 2010, auxquels le gouvernement du Nouveau-Brunswick ajoutera 30 millions de dollars. Après la présentation du budget de 2007, 178,5 millions de dollars additionnels provenant du FTE seront attribués à la province du Nouveau-Brunswick entre 2010 et 2014, soit un total de 294,6 millions de dollars d'aide financière fédérale en neuf ans.

Pour toucher son premier versement dans le cadre du FTE, chaque municipalité devait soumettre à l'approbation de la province un plan d'investissement quinquennal et signer une entente de mise en œuvre avec le ministère des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick.

La collaboration en matière d'investissement entre les provinces et les municipalités constitue un élément clé de l'approche fédérale pour les infrastructures.

(extrait de l’Écho de Tracadie-Sheila, août 2008)