Vol de fils de cuivre à Bas-Caraquet

Publié le : 7 novembre 2008

Deux mots qui servent à décrire les innocents qui se sont aventurés à voler des fils de cuivre à la station de distribution d’électricité de Bas-Caraquet...égoïstes et sans génie.

Égoïstes, parce qu’ils n’ont pensé qu’à eux... et à leur petit profit. Pour quelques dollars obtenus à la revente du cuivre, ils ont privé des milliers de personnes d’électricité. Même si c’était en plein jour et qu’il faisait relativement beau, des dizaines et des dizaines d’ordinateurs se sont éteints faisant perdre du temps à ceux qui travaillaient. Pire encore, il fallut reprendre encore une fois tous ces travaux pour rien. Sans pouvoir calculer les envois de courriels qui se sont perdus en raison de la coupure du courant. Combien de congélateurs et de réfrigérateurs domestiques et commerciaux n’ont pas résisté à cette coupure de courant? Combien de systèmes d’alarme se sont déclenchés pour rien mettant ainsi plusieurs personnes sur le qui-vive, encore pour rien.

 

Sans oublier, toutes les génératrices qui ont démarré pour fournir l’électricité absolument nécessaire lors d’une panne de courant.

Ce sont des milliers et des milliers de dollars dépensés inutilement pour des égoïstes qui voulaient en empocher facilement quelques centaines.

Des sans génie aussi, pour le risque personnel d’être électrocuté en entrant sur un site hautement à risque. Personne ne peut trouver ces personnes géniales ou brillantes. Au contraire, cette témérité met leur vie en danger pour de l’argent et met la vie des autres personnes en danger, les employés d’Énergie NB qui viendront ensuite réparer leurs dégâts.

 


Poste de distribution local.

(extrait de L’Écho de Bas-Caraquet, octobre 2008)