Jeux des Aînés de l`Acadie à Tracadie-Sheila

Publié le : 18 juin 2009

( Tracadie-Sheila, 18 juin 2009; 15 h 18 ) Les premiers Jeux des Aînés de l’Acadie sont maintenant choses du passé. Nous pouvons dire que ces Jeux furent un réel succès. Près de 200 participants, pendant 4 jours, dans une multitude d’activités sociales, récréatives et sportives, sont venus fraterniser, compétitionner et s’informer. Beaucoup se sont faits de nouveaux amis. Voici un bref historique.
En septembre 2007, M.Jean-Luc Bélanger, directeur-général de l’Association Acadienne et  Francophone des Aînés du Nouveau-Brunswick (AAFANB) lança l’idée de Jeux pour les francophones aînés, un peu à l’image des Jeux de l’Acadie pour les plus jeunes. Il est nécessaire de se rappeler que M.Bélanger est celui qu’on considère comme le père des Jeux de l’Acadie. La municipalité de Tracadie-Sheila s’est vite appropriée du dossier, suite aux informations recueilles par le directeur des Loisirs de l’époque, soit M.Pierre Girouard.
 

1ère rangée de gauche à droite: Ernest Ferguson, Philippe
Ferguson, Gille Arseneau, Charles-Edouard Albert et Paul Landry.
À l'arrière: Renée Lagacé, Jean-Yves St-Coeur, Mélanie Albert,
Reynald Comeau, Éric LeBreton, Réjean Arseneault,
Jean-Luc Bélanger, Anne Turcotte et Murielle Plourde.


La première réunion eut lieu le 7 juin 2008 au marché Centre-ville et il s’en suivit un total de 22  réunions formelles, dont nous avons tous les procès-verbaux. La dernière eut lieu à l’édifice municipal le 21 juin 2009. Le nombre de réunions informels sont probablement au moins le double. La première raison d’être de ce communiqué toutefois, est de vous faire reconnaître que tout le travail du comité organisateur n’aurait pas été possible sans nos commanditaires fédéral, provincial, municipal et locaux. Ces gens nous ont supportés financièrement et sans argent de nos jours, force est de constater qu’il est extrêmement ardue de faire avancer de tels dossiers.

La deuxième raison de ce communiqué est de remercier les employés de notre municipalité qui ont toujours été réceptifs à nos demandes et exigences. C’est difficile à tous les nommer de peur d’en oublier mais voilà! Tout d’abord, le directeur-général, M. Denis Poirier avec son équipe à l’administration municipale  a porté une oreille attentive à nos demandes et plus souvent qu’à son tour s’est fait l’intermédiaire dans les nombreux dossiers que ces Jeux représentent. Le directeur par intérim des Travaux Publics, Paul Benoit et son équipe, se sont portés disponibles à chaque occasion et ceci avec enthousiasme. Ils nous ont aussi conseillés à de maintes occasions sur les détails techniques de certaines infrastructures. Les Loisirs, sous la direction de Pierre Girouard et par après, René Julien, nous ont supportés du début à la fin et l’équipe des Loisirs  avec Ronny Saulnier et Howard Hall entre autres se sont joints avec les Travaux Publics, pour nous faciliter grandement la tâche. L’emballement de nos employés à bien nous servir jumelé avec leurs expertises ont fait que nous avons pu accueillir les premiers Jeux et faire de ceux-ci un franc succès.

Nous devons, encore une fois remercier les nombreux bénévoles, qui lorsqu’approchés, n’ont pas hésité à nous aider dans le bon déroulement des Jeux. Nous devons aussi  de fiers remerciements à Mme Linda Robichaud et ses bénévoles du Centre Récréatif de Haut-Sheila  et à ceux du club Le Relais de l’Amitié de Tracadie-Sheila sous la direction de M.Rodolphe Brideau.

En 1982, la ville de Tracadie et le village de Sheila, se joignirent pour recevoir la première finale des Jeux d’Acadie à l’extérieur du Campus de l’Université de Moncton. Ceci n’avait pas été tenté avant et on avait une certaine crainte que ça ne fonctionnerait pas. L’histoire nous a prouvé le contraire. Petit-Rocher, cet été, recevait la 28ième édition des Jeux d’Acadie en région. Cette année, Tracadie-Sheila reçut les premiers Jeux des Aînés de l’Acadie. Beresford et la Région Chaleur recevront les Jeux des Aînés l’an prochain en 2010. Par après, les Jeux se donneront à toutes les deux années. Parions que les Jeux des Aînés de l’Acadie sont ici pour longtemps et que le nombre de participants ne cessera d’augmenter. Tracadie-Sheila aura encore fait preuve de leadership dans des projets innovateurs. Ceci est un reflet sans équivoque de la générosité des gens de notre région qui n’hésitent pas à être  bénévoles et de donner  de leur temps pour le bien-être de toute une population. Merci!  

Collaboration spéciale
Gille Arseneau, Philippe Ferguson, co-présidents
Comité Organisateur de Jeux des Aînés de l’Acadie